Réussir la Conférence climat Paris 2015

  • Interact
En novembre 2011, le CESE votait un avis intitulé "Les négociations climatiques internationales à l’aune de la Conférence de Durban". La tenue en France, en cette fin d’année, de la COP 21 est l’occasion pour le CESE de rendre un avis de suite. Toutes les données scientifiques convergent vers le même constat alarmant: le réchauffement de la planète s’accentue sous l’effet d’une augmentation sans précédent des émissions de Gaz à effet de serre. Sur tous les points du globe, les manifestations des dérèglements climatiques sont d’ores et déjà plus que tangibles et n’iront qu’en s’aggravant si rien n’est fait. Les perspectives sont donc plus qu’inquiétantes car il en va de la vie des générations actuelles et prochaines si on ne remet pas en cause des modes de production et de consommation incompatibles avec des ressources limitées et une répartition équitable des richesses. Dans le même temps, les grandes conférences internationales sur le changement climatique, qui se succèdent, peinent à progresser vers une régulation internationale du climat. Celles-ci ne sont pas que climatiques mais se situent à la confluence d’enjeux et d’intérêts géostratégiques, politiques, économiques contradictoires. Dans ce contexte, l’objectif de la conclusion, à Paris, d’un accord global, juste et ambitieux constitue le défi à relever.
Keywords: 
COP 21, Climate Change, Sustainable Development Goals, Growth, Greenhouse Gas, Employment, Environment, Z-ero Carbon, Global Warming
Country of publication: 
France
File: 
Publication date: 
Tuesday, May 12, 2015
Number of pages: 
66
Title Original Language: 
Réussir la Conférence climat Paris 2015
Abstract Original Language: 
En novembre 2011, le CESE votait un avis intitulé "Les négociations climatiques internationales à l’aune de la Conférence de Durban". La tenue en France, en cette fin d’année, de la COP 21 est l’occasion pour le CESE de rendre un avis de suite. Toutes les données scientifiques convergent vers le même constat alarmant: le réchauffement de la planète s’accentue sous l’effet d’une augmentation sans précédent des émissions de Gaz à effet de serre. Sur tous les points du globe, les manifestations des dérèglements climatiques sont d’ores et déjà plus que tangibles et n’iront qu’en s’aggravant si rien n’est fait. Les perspectives sont donc plus qu’inquiétantes car il en va de la vie des générations actuelles et prochaines si on ne remet pas en cause des modes de production et de consommation incompatibles avec des ressources limitées et une répartition équitable des richesses. Dans le même temps, les grandes conférences internationales sur le changement climatique, qui se succèdent, peinent à progresser vers une régulation internationale du climat. Celles-ci ne sont pas que climatiques mais se situent à la confluence d’enjeux et d’intérêts géostratégiques, politiques, économiques contradictoires. Dans ce contexte, l’objectif de la conclusion, à Paris, d’un accord global, juste et ambitieux constitue le défi à relever.
File Original Language: